[Date Prev][Date Next][Thread Prev][Thread Next][Date Index][Thread Index]

Re: [gulliver] Fwd: [gulliver-ca contact] Réflexion sur les outils numériques à la MCE


From Étienne Loks <etienne dot loks at peacefrogs dot net>
Subject Re: [gulliver] Fwd: [gulliver-ca contact] Réflexion sur les outils numériques à la MCE
Date Sun, 18 Dec 2016 21:02:52 +0100

Salut Vincent,

Le 15/12/2016 à 14:27, Vincent Mahe a écrit :
Je pense que ce message peut interpeller nombre d'entre vous.

Quels outils recommenderiez-vous pour cet usage ?

Tout dépend du public ciblé mais puisque que Slack a été cité, un petit retour sur son pendant libre Mattermost. Je ne connais pas bien Slack mais cela ne doit pas beaucoup différer en terme de fonctionnement si ce n'est que Slack est un logiciel propriétaire et que chacune des informations qui transitent via ce logiciel est stockée sur les serveurs de cette société (qui en plus d'être domiciliée au États-Unis et donc sous l'obligation du Patriot Act, a, comme toute structure exposée, eu l'occasion d'être piratée).

J'avoue que par rapport à ces outils, j'avais un peu un a priori :
c'étaient des développeurs « génération digitale » (comme on dit en
langage marketing à deux sous) qui dans le rejet des outils de barbus
tels que IRC ou XMPP avaient besoin d'un outil à même de remplir leur
écran d'émojis top classe.

Mais comme je n'aime pas rester sur des a priori, j'ai quand même testé
Mattermost via l'instance mise en place par
Framasoft: https://framateam.org/

Première remarque : c'est du full web. Cela n'est pas forcément au goût
de tout le monde sur cette liste mais ne pas avoir à installer un
logiciel client lourd, c'est un obstacle de moins pour la majorité des
personnes. Si on tient à utiliser un logiciel dédié, il y a des
solutions comme Franz (http://meetfranz.com/ - logiciel libre
multi-plateforme utilisant le framework Electron).

Autre avantage du full-web dans le cadre de réseau hostile avec
administrateur paranoïaque/incompétent, le web ça passe.

En terme d'utilisation, on rejoint/crée d'abord une équipe. Cette équipe
correspond à un groupe de travail / une association.

Au sein de chacune de ces équipes, il y a des canaux publics
(consultables par tous ceux qui ont pu rejoindre cette équipe) et des
canaux privés.
Les canaux privés sont vraiment cloisonnés à ceux qui y ont été conviés.
La communication directement avec une personne est possible.

Pour ce qui est du canal de discussion, tout y est archivé, on peut
aisément procéder à des recherches. On peut mettre en forme (syntaxe
markdown) et y déposer des fichiers. Il y a un flux de discussion
courant mais on peut spécifiquement répondre à une phrase et initier un
fil de discussion qui se distingue du flux.

Le serveur a une API rest et il y a plein de bots disponibles
(probablement moins que Slack mais c'est déjà bien fourni). J'ai pu
tester des bots reprenant le flux RSS d'un forum, de nouveaux tickets
sur le gestionnaire Redmine, c'est vraiment pratique pour avoir des
interactions rapides sur un projet.

Après quelques jours d'utilisation, j'ai bien dû reconnaître que cet
outil avait une vrai valeur ajoutée.

Au niveau des regrets, même si chacun peut déployer son Mattermost sur
son serveur (d'expérience cela se fait bien), on a une architecture
centralisée. C'est dommage de revenir ainsi en arrière après XMPP...

Voila ma petite contribution,

--
Étienne Loks