Différences

Cette page vous donne les différences entre la révision choisie et la version actuelle de la page.

Lien vers cette vue

prod_son [Le 23/07/2006 à 17:49]
ARennes-356-1-138-236.w86-220.abo.wanadoo.fr modification
— (Version actuelle)
Ligne 1: Ligne 1:
-retour :http://gulliver.eu.org/wiki/Thierry\\ 
  
- 
----- 
-\\ 
-===Cartes son=== 
- 
----- 
-\\ 
- 
-La qualité sonore générale du son du lien dépend des cartes son choisies. On peut distinguer 3 familles :\\ 
- 
-- **Cartes son intégrées sur la carte mère :**\\ 
-  *Avantages :\\ 
-Presque gratuit.\\ 
-Pas besoin de port PCI, USB ou Firewire.\\ 
-  * Inconvénients :\\ 
-Faible qualité du son, fort bruit de fond lié au manque de filtrage de l'alimentation et à la proximité de composants travaillant en fréquence (bus, circuits intégrés, Disque dur).\\ 
-Entrée audio médiocre.\\ 
- 
-- **Cartes son Grand Public :**\\ 
-  *Avantages :\\ 
-Prix modéré.\\ 
-Certaines carte utilisent des convertisseurs de bonne qualité.\\ 
-Compatibilité Linux souvent assurée.\\ 
-Les cartes 5.1 disposent de plusieurs sorties audio.\\ 
-  *Inconvénients :\\ 
-La qualité des convertisseurs en entrée est souvent en retrait par rapport a ceux de sortie.\\ 
-La bande passante de ces cartes n'est pas toujours plate. Cela pourrait nous obliger à quelques contorsions d'égalisation.\\ 
- 
-- **Cartes son semi-pro du marché Home studio :**\\ 
-  *Avantages :\\ 
-Démocratisation des convertisseurs de qualité studio d'enregistrement pour un prix maintenant accessible.\\ 
-Réelles qualités audio. Rapport signal bruit 115 DB en sortie et en entrée. Bande passante donnée sur 20Hz –> 20 Khz a +/-0,5Db.\\ 
-Entrée sortie multiples.\\ 
-  *Inconvénients :\\ 
-Prix compris en 120 € et 700 €. Souvent autour de 220€.\\ 
-Peu d'élues disposent d'un driver Linux.\\ 
-Configuration carte mère sérieuse requise (est-ce un inconvénient ?!?).\\ 
- 
-\\ 
-Pour résumer ici, on peut aisément mettre une carte son genre Créative grand public en sortie de module (château d'eau), les convertisseurs Numérique/Analogique et le bruit de fond en sortie devraient suffire. Pour ce qui est de la carte son en module d'entrée (Studio), il est peut-être sage d'opter pour une carte son semi-pro pour la qualité des convertisseurs Analogique/Numérique.\\ 
- 
-Un site renseigne des compatibilités des cartes son et Linux pour l'environnement ALSA : http://www.alsa-project.org/alsa-doc/\\ 
- 
-Une question sans réponse pour l'instant est :\\ 
-[[est_-il|Est-il]] possible de lire deux flux dirigés vers deux sorties audio différentes sous Linux dans le cadre du projet ?\\ 
- 
- 
----- 
-\\ 
-===Le codage du Son=== 
- 
----- 
-\\ 
- 
-**La compression sans perte  :**\\ 
-Ici on peut comparer la compression du son au fonctionnement des archives Zip. On pratique une compression mathématique et on ne perd pas de données. Le son est exactement le même en entrée qu'en sortie.\\ 
-Les formats sont FLAC (Free Lossless Audio Codec), Monkey Audio (APE), [[wav_pack|WavPack]], etc... On divise par environ deux la taille des fichiers wave. Le débit est donc d'environ 80 Ko/s. On est en limite de capacité des voies montantes en ADSL actuellement. Ces formats, même s'il semblent anecdotiques pour l'instant, pourraient, dans un avenir proche, être véhiculés pas des liens IP grand public. L'avantage serait d'avoir à disposition un lien au rendu sonore totalement transparent.\\ 
- 
-**La compression avec perte :**\\ 
-Très à la mode, le mp3 a popularisé la compression avec perte de données. Ici on utilise un modèle psycho-acoustique  pour éliminer des sons ou fréquences jugées inaudibles car masqués par des sons plus forts. Les taux de compression sont de l'ordre de 5 a 20. Même si on a pris l'habitude de dire que la qualité est celle du CD audio (non compressé lui), il n'en est rien. Avec un public audiophile, le son compressé est presque toujours démasqué lors d'écoutes en aveugles.\\ 
- 
-**Parti pris sur les Caractéristiques des formats :**\\ 
- 
-  ***AAC** (Advanced Audio Coding): excellent format en bas débit. La peut-être future radio numérique DRM http://www.drm.org/ utilisera ce format sur des débit proches de 30 Kbps. Ce format est bluffant sur ces débits.\\ 
- 
-  ***WMA** (Windows Media Audio):  format propriétaire Microsoft. Sa seule qualité est d'être passe-partout dans le monde Windows. Pour ce qui est de la qualité sonore il ne brille jamais.\\ 
- 
-  ***MP3** (MPEG-1/2 Audio Layer 3) : même s'il connaît un grand succès ce format est techniquement obsolète. C'est un peu le syndrome de la cassette VHS : Le format le moins bon qui a un énorme succès commercial. La stéréo est mal codée, la bande passante faible, l'aigu très mal restitué, les taux de compression sont faibles en regard de la qualité sonore offerte.\\ 
- 
-  ***OGG** : (Ogg vorbis), format du monde libre. Ce format à des qualités reconnues. Bon taux de compression, bonne qualité à débit moyen ou élevé. Parmis ses defauts, la qualité est moyenne à bas débit. Une sorte de souffle parfois audible, une accentuation audible de l'aigu à débit moyen.\\ 
- 
-Dans le cadre du projet C.O.I.T. On étudiera l'impact du codage choisi (actuellement Ogg vorbis) sur la qualité sonore. L'impact des réglages fin du codec sur le résultat final. On simulera également une diffusion FM.\\ 
-On étudiera également l'impact des codages successifs avec des codecs différents. Le chemin  qui amène le son a l'auditeur est en effet plein de vicissitudes. Par exemple Un animateur récupère un fichier mp3 sur internet, l'enregistre sur un Minidisc (compression SONY ATRAC), le passe au studio. Pour la rediffusion, le PC enregistre le programme en Ogg Vorbis. Enfin, le signal part vers l'émetteur à travers le lien Ogg vorbis. On a ici un cheminement du son à travers 4 compressions avec perte de donnée, mp3 puis ATRAC puis OGG et enfin a nouveau OGG.\\ 
- 
-Outre la perte de donnée, on découvre aussi parfois, l'apparition de bruit numérique exemple aliasing. Dans cette étude on fera abstraction du bruit analogique de la chaîne de transmission. On codera successivement le son a travers les différents codec à différents débits. Sans anticiper sur les résultats, l'utilisation du format Ogg Vorbis ayant déjà commencée pour la fabrication ou la transmission d'émissions, il semble que le codec devienne relativement transparent entre 192 et 256 Kbs.\\ 
- 
-L'étude pourra être présentée sous la forme d'une écoute subjective, avec comparaisons.\\ 
- 
-D'ici là un wiki plutôt exhaustif sur le codage du son :\\ 
-http://wiki.hydrogenaudio.org/\\ 
- 
- 
----- 
-\\ 
-===Procedure de test du codec audio=== 
- 
----- 
-\\ 
- 
-**Que tester ?**\\ 
-Les combianaisons sont tres nombreuses.\\ 
-Coté Ogg :\\ 
-Les qualitées pré réglées et optimisées. on demarrera a Q3 112 Kbps car la transmission de direct legers en ville se fera a terme en UMTS sur cette qualité.\\ 
-Q4 128 Kbps est actuellement la qualité d'enregistrement des émissions pour la rediffusion.\\ 
-Q8 commence, pour l'audiophile a être assez transparent.\\ 
-Le but est de choisir le meilleur compromis. 
 
prod_son.1153669775.txt.gz · Dernière modification: Le 13/02/2012 à 21:08 (modification externe)     Haut de page
Recent changes RSS feed Powered by PHP Valid XHTML 1.0 Valid CSS Driven by DokuWiki Design by Chirripó